Nos formations et webinaires  en médico-social

> SIREN  : 813 158 623

> NDA     : 11 75 57972 75

> id. DD  : 11 755 797 275

Logo Datadock.PNG
Inscrivez-vous à nos formations...

Les actions organisées par la STARAQS sont réservées aux adhérents du GRIFFES (réseau de professionnels intéressés par la qualité et la gestion des risques). Si vous souhaitez adhérer, inscrivez-vous ici.

Nos formations réalisées
Pour revenir
à la page d'accueil

Prise en charge médicamenteuse
en établissement accueillant des personnes en situation de handicap

Le projet régional de "formation et l'accompagnement à la sécurisation de la prise en charge médicamenteuse  dans les établissements accueillant des personnes en situation de handicap" , notamment dans les MAS, FAM, IEM et IME franciliens, est mené en partenariat avec l'ARS IdF, l’OMEDIT IdF et la STARAQS.

Il a conduit à l’élaboration d’ARCHIMED handicap, outil d’auto-évaluation de la qualité de la PECM mis à disposition des structures Handicap en décembre 2020.

                                                                                                                                       

Nous vous proposons un programme d’accompagnement personnalisé ainsi qu’un programme de formations « à la carte » adapté à votre structure et à ses intervenants.

Ce projet a été présenté en webinaire le 16 novembre 2021.

En cliquant ci-dessous, vous pouvez consulter le replay et le support de présentation :

Image Intro ARS.PNG
REY QUINIO.PNG
Image archimed.PNG
Image accompagnement.PNG
FO EI EIG.png

Faire de vos déclarations d’EI un atout pour la sécurité des soins !
Des ateliers sur mesure organisés par la STARAQS

Au cœur du système de déclaration et de traitement des EIG, la STARAQS vous propose des ateliers pratiques, sur mesure d’une demi-journée pour améliorer votre gestion des EI - EIGS :

  • Identifier et déclarer

  • Analyser avec des outils adaptés

  • Sécuriser les soins

  • Partager avec les professionnels

  • Utiliser le portail national de signalement

  • Être accompagné

 

Public : managers médicaux et paramédicaux, tous les professionnel-l-es investi-es dans la gestion des risques.

​​

Un vocabulaire partagé sur la maltraitrance

Une démarche nationale de consensus sur la maltraitance

La Commission nationale pour la lutte contre la maltraitance et la promotion de la bientraitance, présidée par Mme Alice Casagrande, a publié une note d’orientation pour améliorer la politique publique et a mis en œuvre une démarche nationale de consensus avec toutes les parties prenantes pour élaborer un vocabulaire de référence sur la maltraitance, commun à tous les publics en situation de vulnérabilité.        

L’enjeu est de mieux nommer pour mieux prévenir.

En janvier 2021, la commission a validé le vocabulaire partagé de la maltraitance qui devrait être inscrit dans le code de l’action sociale et des familles et le code de santé publique.

Pour la première fois sur la scène internationale, un pays ne définit pas la maltraitance en référence à un âge ou une vulnérabilité particulière mais propose un vocabulaire transversal pour tous les publics.

Alice Casagrande, présidente de la Commission nationale pour la lutte contre la maltraitance et la promotion de la bientraitance et Isabelle Tangre, médecin gériatre à la STARAQS vous invitent à découvrir la démarche et ce nouveau vocabulaire.

En cliquant ci-dessous, vous pourrez trouver :

- La "démarche nationale de consensus pour un vocabulaire partagé de la maltraitance des personnes en situation de vulnérabilité"

- Le replay des webinaires du 17 et du 18 mars 2021 et leur support de présentation.

image maltraitance.PNG
Capture.PNG
PT RU.png

Jeudi 15 octobre 2020

Vous avez déployé les démarches « patient traceur » au sein de votre établissement ?

Vous souhaitez mener des projets en collaboration avec les Représentants des Usagers ?

Vous souhaitez développer le recueil de la parole des patients ? 

Ce projet est pour vous !

Il propose une coanimation de l’entretien avec le patient par un binôme RU - Soignant pour une meilleure prise en compte de l’expérience du patient et le développement de pratiques collaboratives avec les RU.